• maelysbillard2

ET SI L’ON COURAIT PLUS ÉCOLO ?

Aujourd'hui , il est plus que nécessaire d'adopter un comportement respectueux vis-à-vis de la planète.

Les activités sportives comme la course à pied ne font pas exception à la règle !

Découvrez 4 initiatives pour pratiquer la course à pied de manière + écolo !



OPTEZ UN LOOK ÉCO RESPONSBALE

La plupart des matériaux utilisés par les marques de sport sont mauvais pour la protection de l’environnement. Cependant, certaines marques commencent à prendre des initiatives en valorisent des produits plus propres et éco responsables : vêtements en matières écologiques, recyclées ou biodégradables, réparation, réutilisation et recyclage, partit des ventes reversées à des associations environnementales…

LES BONNES ADRESSES À CONNAÎTRE :

  • MyGreensport

  • Patagonia

  • Circle Sportwear

  • Coureur du dimanche

  • Relance Running

Ces marques éco responsables sont soutenues par une communauté de runners convaincus du bien-fondé et de l’urgence environnementale. Hélas, de nombreux coureurs hésitent encore à sauter le pas car cela à un cout.« C’est normal, car c’est qualitatif » observe Andréa, runneuse chevronnée qui a trouvé le compromis : « prendre un équipement et en prendre soin pour le garder longtemps ! »


ÉQUIPEZ VOUS D'OCCASION

Acheter moins mais mieux. C’est un bon moyen d’accéder à des vêtements techniques de qualité sans se ruiner et sans asphyxier la planète.

La Recyclerie sportive, par exemple, est une association présente dans plusieurs villes de France (Lille, Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Nice…) où l’on s’est spécialisé dans la collecte et la revalorisation des articles de sport.

Elle récupère l’équipement, les vêtements et les retravaille pour faire une seconde main et leur redonner vie. Le troc est une autre façon de consommer autrement.


RAMASSEZ LES DÉCHETS EN COURANT

Pendant la sortie, le zéro déchet constitue un réflexe de bon sens toujours utile à rappeler. Moins évident est de ramasser les déchets des autres. Une pratique dont les adeptes du plogging se sont fait la spécialité en voyant les détritus qui jonchent trop souvent les parcours que ce soit en ville, ou en bord de mer ou en forêt.

"Chez Green Move quand on passe sur un site sale, on essaie de ramasser les déchets et quand les gens hors du club nous voient ramasser, ça les sensibilise" observe Anémone Dissaux. Gant en latex sur une main et sac-poubelle dans l’autre, le « process » permet de combiner le training et la bonne action : « Soit on court pendant 1h et on se répartit sur des zones données en faisant par exemple du renforcement musculaire comme des squats pour récupérer les déchets, soit on fait d’abord le running et on consacre 15 minutes à la fin au ramassage ».


PARTICPER À DES COURSES ÉCOLO

Avant de participer à une course, avant d’acheter son dossard, jeter un coup d’œil sur le site de la course pour voir s’il est fait mention du nettoyage du site et des modes de transport possibles pour s’y rendre. Privilégier les courses plus respectueuses de l’environnement permet de prendre fait et cause pour la planète.

Avec la montée, encore timide, des courses écolo-friendly comme l’eco-trail de Paris, Eco-Run ou Le Marathon Vert, les choses commencent à bouger. Les organisateurs des grandes courses prennent la mesure des enjeux et sensibilisent de plus en plus aux bonnes pratiques comme sur la question des ravitaillements ou la gestion des déchets : produits locaux , distribution de gobelets réutilisables pour limiter l’usage du plastique...

Que ce soit dans des compétitions, ou dans sa routine de course à pied, il existe donc une foule d’astuces pour « verdir » sa pratique. Sensibiliser, réduire sa consommation en se demandant si on a besoin d’acheter, prêter… Peu importe la formule, l’essentiel étant d’aller vers un autre mode de consommation.


Retrouvez cet article dans votre magazine côté club, disponible sur le site de la fédération : https://ffepgv.fr/




39 vues

Posts récents

Voir tout